Annuaire association

Supprimer toutes les publicités avec l'asso-pack + ?
Commander !

Cotizasso, gérer les cotisations de vos adhérents

ARTICLE DU MIDI LIBRE DU 2 FEVRIER 2016

Interview de la Présidente 

Sète : une association pour dire adieu à la solitude

http://www.midilibre.fr/2016/02/02/une-association-pour-dire-adieu-a-la-solitude,1279847.php

 

Adieu Solitude Hérault et ses activités permettent de retisser du lien social.

"La solitude, ça n'est pas évident du tout ! Moi, par exemple, je suis divorcée depuis longtemps. J'ai travaillé pendant longtemps à Montpellier. Je rentrais le soir à Sète et je n'y avais pas de vie sociale. Quand j'ai pris ma retraite, je ne connaissais quasiment personne", explique Sylvie Pinon. Aussi, la présidente de l'association Adieu solitude Hérault (qu'elle préfère appeler club "Dialogue et partage", moins "plombant"), sait de quoi elle parle.

 

"Il faut rompre avec certaines habitudes"

Mais cette dynamique Sétoise n'est pas femme à baisser les bras. "Quelques fois, il faut se faire violence pour sortir de son petit chez soi et aller vers les autres. Et c'est plus facile lorsqu'on se retrouve au sein d'un groupe qui remotive. À travers des activités, que l'association organise elle-même ou qui existent déjà à Sète et auxquelles nous participons, nous créons les conditions pour se faire des amis ou des relations, et retisser du lien social. Et pour participer à nos activités, il faut rompre avec certaines habitudes et prendre soin de son apparence, aller chez le coiffeur, s'habiller, se maquiller, faire attention à soi".

Même si "Adieu Solitude Hérault" ne compte que 25 adhérents, leur nombre est en progression. Divorcé(e) s, veufs ou veuves, nouveaux arrivants, Sétois de retour au pays... : il s'agit essentiellement de femmes de plus de 50 ans et quelques rares hommes.

Les femmes et les hommes n'ont pas les mêmes attentes

Les femmes et les hommes n'ont pas les mêmes attentes : "Les hommes cherchent surtout une compagne, alors que les femmes qui se sont souvent occupées d'un mari, de leurs enfants et de leurs petits-enfants, c'est plutôt de la compagnie qu'elles veulent pour pouvoir sortir, se promener, bavarder...."

Sorties et conférences permettent de se divertir et de se cultiver (*). Elles ne sont pas réservées aux adhérents et gratuites. "Pour que les gens se sentent bien, une période d'essai d'un mois est proposée aux candidats adhérents", souligne Sylvie. Sachant que l'adhésion annuelle n'est que de 15 €...

(*) Samedi 6 février, conférence d'André Robert sur Camille Claudel au Palace. Samedi 5 mars, conférence de Christian Roche "Le rêve brisé de Lawrence d'Arabie" au Palace. Samedi 12 mars, conférence d'Edgar Bocage sur "Le code noir" au Palace. Renseignements : 06 30 45 05 31. Courriel : a-solitude-h.sete@laposte.net.

 
 
===================================================================================
 
INTERVIEW du Président. Le 08/07/2014 sur Radio.Thau.Sète.
 
La solitude gagne du terrain en France et dans la région.Les français se sentent de plus en plus seuls. Selon la Fondation de France 5 millions de personnes souffriraient de solitude, plus de 250 000 en Languedoc-Roussillon. Les plus touchées sont les personnes âgées. Egalement concernés, les 18-29 ans, un phénomène nouveau. Pour lutter contre ce sentiment l’association Adieu Solitude Hérault vient en aide à ceux qui se sentent seuls. Jacques Vazquez, le président de l’association, insiste sur la nécessité de se prendre en main.
 
Interwiew audio réalisé par François Germa/RTS et à écouter sur ce lien:
 
 
http://www.rtsfm.com/actu/1404808162la-solitude-gagne-du-terrain-en-france-et-dans-la-region
 
 

La solitude gagne du terrain en France et dans la région